#VCP2017 : Le RDV des Youtubeurs

C’était juste l’événement du week-end, impossible de passer à côté : le retour du soleil (on déconne ) !

Ce samedi 8 et dimanche 9 avril, s’est tenue, porte de Versailles, la deuxième édition du Vidéo City. Avec 250 youtubeurs français (contre 120 l’année passée) et plus de 40 000 visiteurs, on était obligée d’accorder un article à ces phénomènes du web.


Parce que oui ce sont véritablement des phénomènes ! En voyant les émeutes générées, les malaises enchaînés, les cris amplifiés et les tympans explosés,… on peut dire que Justin Bieber, à côté, il peut aller se rhabiller (vive les rimes #LOL). N’ayant pas pu nous rendre à ce rendez-vous (barbecue et bronzette oblige), on a préféré rester au soleil tout en suivant l’actu sur les réseaux.

Le Community Manager du #VCP2017 a vraiment assuré pour le coup : photos et vidéos postées en temps réel, vidéos instantanées et « live » pour vivre l’événement en direct. C’était clair qu’on ne pouvait rien louper.

Pour relayer l’info, on pouvait également compter sur les stars du week-end : Norman, Sananas, Cyprien, Enjoyphoenix, Squeezie, Sandrea, Tibo InShape, Shera, Tim, The DollBeauty, Le Rire Jaune,… mais aussi PerfectHonesty, Clara Marz, Miss Serbia, Sofyan, Sissy MUA, Une Petite Jajoux, Peekaboooblog, Kihou, Mail AKLN, Jhon Rachid,… et la liste est longue. Une photo sur deux d’Instagram était estampillée du fameux #VCP2017. Même effervescence sur Twitter et Facebook. Le suivi a été également assuré par le public venu en masse. Les profils types ? Des ados autrement nommés « digital native », nés le portable à la main (plutôt l’iPhone 7 à la main, #çavatropvite), pour la plupart pré-pubères et fous des réseaux sociaux en tout genre.

On exagère à peine…

À cette occasion, un espace était exclusivement dédié aux parents : WTF, OMG, le monde à l’envers… On imagine bien la scène du papa perdu en plein milieu du Vidéo City : « Le petit Michel attend son fils au stand des gamers à l’entrée du magasin, je répète… ».

Toutes les conditions étaient requises pour faire de ce moment un instant inoubliable et magique (#momentnutella).

Au programme ? Rencontrer son ou ses youtubeur(se)s préféré(e)s et ainsi reproduire à la chaîne ces quelques étapes (dans l’ordre s’il vous plaît) : câlin, bisous, discussion, selfy et autographe. Le fan pouvait recevoir des cadeaux type goodies (accessoires, tote bags, …) à l’effigie de la chaîne Youtube, du Vidéo City ou des partenaires présents pour l’occasion.

Et oui, vous ne le saviez certainement pas mais nos stars du web ont partagé la scène avec leurs marques : Playstation, HP, NYX Cosmetics, Nair, Youtube (« of course »), Instagram … Toutes étaient ici pour assurer des animations autour de leurs produits ou services. Un coup marketing parfaitement orchestré : le Vidéo City est une véritable vitrine pour ces enseignes; un moyen sûr d’atteindre efficacement leur cible (et leurs objectifs commerciaux) #cétaitlaminutemarketing.

Mais est-ce véritablement rentable ? Oh que oui ! On ne connait pas les chiffres exacts mais quand on sait que la place se vend entre 28 et 40 €, vous n’avez qu’à faire les calculs (40000 x …). Et puis les marques, vous pensez bien qu’elles ne sont pas venues les mains vides…

On peut tout de même se poser la question sur la crédibilité de ces influenceurs. Quand on sait que certaines marques « achètent » leurs avis sur tel ou tel produit ou service… On remet vite en cause la véracité des conseils sur leur chaîne. Mais on s’égare, « cela ne nous regarde pas » (#lesinconnus).

En tout cas, ce genre d’événement fait du bien ! C’est important « d’humaniser » cette relation que peuvent entretenir ces youtubeurs avec leur communauté. L’écran interposé ça va bien deux minutes ! Il faut prendre les choses avec beaucoup de recul.

La génération Z est née dans cette bulle où Youtube « c’est la vie », où avoir un smartphone c’est « normal », où être sur les réseaux sociaux c’est « vital »… mais ils sont loin du compte. Les influenceurs que ces jeunes idolâtrent, ne sont autres que des gens comme vous et nous. Il est malheureusement difficile aujourd’hui de faire comprendre à ces ados que l’intérêt de ces vidéos au départ n’était pas le succès ou l’argent (bien qu’aujourd’hui la donne se soit inversée). Il faut se préparer mentalement à ce métier, qui nécessite du temps, de l’investissement, de l’énergie et surtout un but précis.

Faire carrière sur Youtube, c’est encore possible ? Comme tout secteur propice à la réussite (et à l’argent surtout : on ne va pas se mentir), ce dernier devient très vite saturé car très prisé par une génération de plus en plus à l’aise avec la caméra. On verra jusqu’où cela nous mènera… en attendant on peut prédire le prochain Vidéo City pour 2018, c’est une certitude. La relève est assurée…

Vous n’avez pas pu y participer ? Pas grave, les fans se chargent de tout vous montrer. Petit aperçu ICI .

On vous laisse avec un reportage proposé par Sept à Huit sur TF1 ce dimanche. Malheureusement, il a été censuré. Pourquoi ? On ne sait pas mais son contenu était de très bonne qualité. On vous laisse avec cet article qui reprend les points importants de l’émission :

Et vous, ce week-end c’était soleil ou Vidéo City ?

Si vous nous suiviez :

Laisser un commentaire