Psahtek l’article !

En quelques années, on a pu voir des termes à sonorité orientale (Yallah !) se démocratiser dans notre quotidien. Un style ? une mode ?

Plutôt une identité linguistique qui, au départ, était associée péjorativement à nos cités et nos banlieues (souvenez-vous de la série les Kaïra shopping sur Canal+).

Les précurseurs de ce mouvement ne sont autres que nos humoristes préférés : Gad El Maleh et Jamel Debbouzze.

Flash back sur leur détournements : le fameux 1,2 Soleil (le plus connu et le plus marquant !).

Un cocktail d’accents blédards (autrement dit provenant du Maghreb) et d’autodérision qui a propulsé le duo au sommet. Véritables références humoristiques, ils ont révolutionné l’humour français et ont marqué une génération d’enfants d’immigrés. 

On ne parle plus de termes rebaptisés mais « rebeutisés ». On transforme littéralement des mots en les arabisant si vous préférez. Un phénomène qui a pris une ampleur si importante que #JPJS à chercher à en savoir plus.

Enquête (« tin tin » comme dans Unité Spéciale) : dans la cours de récré, dans les transports en commun ou encore via les réseaux sociaux, parler « rebeu » c’est branché !

 « Wallah », « Psahtek » ou encore « Salam » sont très prisés des jeunes. On associe aujourd’hui l’arabe (ou du moins le langage « rebeu »)  à un phénomène de société prônant des valeurs de partage et d’authenticité. Pourquoi vouloir traduire « Psahtek » quand on sait le prononcer finalement… et boum ça a fait des Chocapic !

La démocratisation c’est réellement produite quand l’audiovisuel s’en est mêlé et notamment TPMP (Touche Pas à Mon Poste). Toute l’équipe a su « surfer » sur cette tendance qui aujourd’hui s’est véritablement implantée dans nos moeurs et les codes de notre langage.

La grande Rassrah, Le Chkoun Hadek, L’inspecteur Derrick (« C’est nous c’est Derrick ! » avec un accent judéo-maghrébin svp)… autant de dérivés qui rendent l’arabe (ou le rebeu) beaucoup plus accessible et touchant. 

Petit lexique utile pour les novices du genre :

Yallah : « Allez on y va ! »

Psahtek : « C’est bien ! » « C’est cool pour toi ! »

Salam : abréviation de Salam Aleykoum qui signifie « Paix et salut sur vous »

Baba : « Papa »

Rassrah : « La galère », « La mouise »

Darka : « Marrant », « Drôle », « Amusant »

Et demain ? la relève est assurée par des influenceurs connus pour leur courts métrages présentant des personnages bien tranchés et si attachants :

« Rabia des environs » est une jeune femme maghrébine qui rêve de se marier avec un occidental. Elle s’initie du mieux qu’elle peut aux codes de la culture française qu’elle admire. Elle est jouée par son créateur Fahd El. Ce jeune humoriste s’est fait reconnaitre sur Youtube grâce à ses vidéos amusantes et drôles. 

« Houria les yeux verts », de son vrai nom Zohra Hamiti, est une femme extravertie représentant de manière caricaturale la femme algérienne par excellence. 

Pour ces deux étoiles montantes de Youtube, leur modèle n’est autre que leur parents (comme la plupart des humoristes français) qui prennent pour exemple leur vie et leur accent du pays.

« A mon avis de vous » c’est pas prêt de ce terminer cette histoire !

Et vous, quel est l’accent qui vous fait le plus marré ?

Si vous nous suiviez :

Laisser un commentaire